Bien choisir ses résistances pour son clearomiseur

Retrouvez toutes les réponses à vos questions pour bien choisir, faire fonctionner et entretenir la résistance de votre clearomiseur :

 

Utilisation, fonctionnement, modèles, marques, solutions aux pannes, conseils et astuces

COMMENT CHOISIR SES RÉSISTANCES ?

Sélectionnez votre choix parmi les catégories suivantes ou effectuez une recherche :

PRÉSENTATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE RÉSISTANCE

Qu’est-ce qu’une résistance pour clearomiseur ?


La résistance est un élément du clearomiseur qui, via l’énergie envoyée par la batterie de votre cigarette électronique, va chauffer l’e-liquide contenu dans le réservoir de votre clearomiseur. Cette réaction entre chaleur et e-liquide va générer la fameuse vapeur que l’on inhale ensuite.

La résistance est un petit objet métallique, composé d'une mèche courte ou longue, en fibre de verre, silice, ou coton, entourée par du fil résistif. La résistance se visse sur la base du clearomiseur et s’emboîte dans sa cheminée (tube central).

Les résistances sont disponibles dans différentes valeurs mesurées en Ohms et utilisent différentes technologies (simple résistance, double résistance, à faible impédance, mèches longues ou courtes, en position verticale, etc…).




Pourquoi la résistance joue-t-elle un rôle important dans la qualité de vapotage ?


Bien choisir sa résistance pour son clearomiseur est un point parmi les plus importants à bien comprendre pour un vapotage « plaisir » et réussi.

En fonction de la valeur de la résistance et de la technologie utilisées, le volume de la vapeur, sa température (froide, tiède ou chaude), le Hit (sensation de passage de la vapeur dans la gorge) et la restitution des arômes seront différents. Ce sont 2 éléments à prendre en compte avant tout achat d’un clearomiseur.

Bien sûr, l’architecture du clearomiseur joue un rôle non négligeable, mais pas aussi important.




Les résistances sont-elles garanties par les fabricants ?


Non, elles ne sont jamais garanties car ce sont des consommables, qui plus est, soumis à de fortes contraintes thermiques et parfois aux mauvaises manipulations du vapoteur (non respect de temps de pause, voltage de la batterie inadapté, etc…).




Existe t-il des contrefaçons de résistances ?


Oui et il faut d’ailleurs être vigilant sur ce point. Les grandes marques sont copiées et certaines fausses résistances circulent même en France.

Les industriels ont mis en place un système de vérification de l’authenticité de leurs produits grâce à un numéro d’identification présent sur ou dans chaque boite. Avec ce code vous pouvez vérifier sur le site web du fabricant, si le produit est bien certifié comme officiel. Sur www.echantillons-eliquides.com, nous ne vendons que des produits officiels.




Que signifie résistance BCC ?


Une résistance de type BCC est une résistance interchangeable (Bottom Coil Changeable). Elle s'adpate sur les clearomiseurs BCC qui sont donc démontables. Elle peut donc aisément être remplacée dès qu'elle est en fin de vie. Ceci vous évite de jeter à chaque fois votre clearomiseur à la poubelle. Désormais, 95% des clearomiseurs du marché sont de type BCC.





CHOISIR SA RÉSISTANCE

Quelle valeur de résistance choisir ?


Le choix de votre résistance, évaluée en Ohms, est déterminant.

Aujourd’hui, il existe un large panel de valeurs, situées essentiellement entre 1,2 et 2,5 Ohms. Il en existe en deçà, jusqu’à même 0,15 Ohms, mais là, on arrive sur du matériel pour expert et couteux à l’usage.

On va se concentrer sur ce qui représente 90% du marché actuellement, c'est-à-dire la plage entre 1,2 et 2,5 Ohms. Dans celle-ci, vous trouverez des résistances de 1,2, 1,5, 1,6, 1,8, 2, 2,2 et 2,5 Ohms. Plus la valeur de votre résistance s’approche de 1,2 Ohms et plus vous aurez de la vapeur chaude. Entre 1,8 et 2 Ohms, la vapeur sera tiède et plus froide, si vous fleurtez avec les 2,5 Ohms.




Pourquoi est-il important d’utiliser une résistance adaptée au voltage de sa batterie ?


Le choix de la valeur de votre résistance dépend impérativement de la tension délivrée par votre batterie d’e-cigarette. En effet, un bon vapotage est avant tout une association réussie entre voltage et résistance. Si votre batterie délivre une tension inadaptée à votre résistance, la vapeur générée sera soit faible et fadasse, soit importante mais avec un bon goût de brûlé. Le deuxième cas est, tout particulièrement, à éviter car un e-liquide surchauffé risque de dégager quelques éléments nocifs car il n’est pas vaporisé comme il le devrait. C’est comme si vous mettiez de l’essence dans votre voiture Diesel. Elle risque de tousser.




Comment connaître le voltage de sa batterie pour choisir la résistance adéquate ?


C’est très simple, il suffit de regarder avec attention votre batterie car c’est parfois indiqué dessus ou sur sa notice. Si ce n’est pas le cas, rendez-vous sur le site du fabricant pour en connaître les caractéristiques techniques.




Quelle résistance choisir lorsque l’on possède une batterie à voltage variable (VV) ?


Le choix de la résistance est encore plus simple car vous pouvez utiliser différents modèles, ce qui vous permettra de trouver le meilleur compromis entre vapeur chaude, tiède ou froide. Et en règle générale, les différentes tensions proposées sont indiquées sur la batterie. Référez-vous aux articles suivants pour trouver les valeurs de résistance adaptées à vos besoins.




Comment savoir si ma batterie est adaptée à ma résistance ?


C’est très simple, il suffit de vous reporter aux recommandations suivantes :

  • De 2,4V à 3V : Résistance 1,2 Ohms = Vapeur chaude
  • De 2,8V à 3,4V : Résistance 1,5 Ohms = Vapeur assez chaude
  • De 2,9V à 3,5V : Résistance 1,6 Ohms = Vapeur assez chaude
  • De 3V à 3,7V : Résistance 1,8 Ohms = Vapeur tiède
  • De 3,1V à 4V : Résistance 2 Ohms = Vapeur tiède
  • De 3,2V à 4,2V : Résistance 2,2 Ohms : = Vapeur assez froide
  • De 3,4V à 4,5V : Résistance 2,5 Ohms : = Vapeur froide




Quelle valeur de résistance choisir si je veux de la vapeur froide, tiède ou chaude ?


En fonction de vos préférences, il est possible d’utiliser des résistances qui vaporisent l’e-liquide à des températures différentes. C’est la valeur qui détermine la température de sortie de la vapeur. Voici nos recommandations :

  • Vapeur froide : Résistances entre 2,2 et 2,5 Ohms
  • Vapeur tiède : Résistances entre 1,8 et 2,2 Ohms
  • Vapeur chaude : Résistances entre 1,2 et 1,8 Ohms




Quelle technologie ou type de résistance choisir ?


De nombreuses technologies de résistances sont disponibles sur le marché. Elles portent souvent des noms un peu barbares : BCC, BDC, BVC, OCC, CE4, VCT, SOCC, VOCC…

Les différentes technologies développées par les fabricants ont toutes des avantages et des inconvénients. A vous de peser le pour et le contre.

Nous les avons regroupées en 5 grandes catégories :

  • Résistances à mèches longues type CE4 / T2 : C’est la toute première génération de résistances. Elles sont équipées de longues mèches en fibre de silice ou de verre. Les longs poils récupèrent l’e-liquide par capillarité. Elles sont surtout destinées aux vapoteurs débutants à petit budget, car ce sont les moins chères du marché.

  • Résistances simples ou Single Coil (BCC) : Basées sur une seule résistance et une mèche courte, elles génèrent une vapeur tiède/chaude de bonne facture et restituent honorablement les saveurs des e-liquides. Elles offrent un excellent rapport qualité/prix, aussi bien pour les novices que les expérimentés. Elles sont disponibles en fibre de silice, de verre et depuis peu en coton organique japonnais (type SOCC).

  • Résistances doubles type BDC ou Dual Coil : Conçues sur la base d’une double résistance, elles produisent des vapeurs plus denses que les résistances simples, grâce à leur surface de chauffe plus grande. Cependant, elles ont tendance à consommer plus d’e-liquide (10 à 20% de plus). Elles sont aussi disponibles en fibre de silice, de verre et depuis peu en coton organique japonnais (type OCC).
  • Résistances verticales type BVC ou Bottom Vertical Coil : Sur ces modèles, la résistance est placée à la verticale. Cette position permet de délivrer une vapeur plus généreuse, une bonne restitution des arômes et prolonge la durée de vie de la résistance. Un bon rapport qualité prix.
  • Résistances à faible impédance type Sub-Ohm : Le très haut de gamme des résistances. De part, leur faible impédance (moins de 1 Ohm) et avec souvent l’utilisation de coton bio, elles génèrent une vapeur extrêmement dense et volumineuse. Elles ont, toutefois, l’énorme inconvénient d’être chères à l’usage. Elles s’adaptent à un matériel très spécifique et sont plus destinées à des e-liquides très visqueux. Du matériel à orienter essentiellement vers les experts à gros budget.




Avez-vous des conseils à me donner avant de faire mon achat ?


En plus de tout ce qui a été dit dans ce dossier, nous avons 3 autres conseils à vous donner :

  • Choisissez plutôt votre clearomiseur en fonction des résistances que vous pouvez utiliser avec. Et, pas l’inverse.
  • Optez pour une marque qui propose un large choix de résistances et de clearomiseurs compatibles, comme Kanger ou Aspire.

  • N’oubliez jamais de tenir compte du coût de remplacement de vos résistances avant de choisir un clearomiseur. En fonction du modèle, le prix des coils peut varier du simple au triple en fonction de la marque et de la technologie utilisée. C’est un peu comme quand on achète une imprimante, on ne pense jamais à évaluer le coût des cartouches qui, au final, revient plus cher que l’imprimante au bout d’un certain temps. Donc, un budget à prévoir dès le départ.





ENTRETIEN ET PROBLÈMES RENCONTRÉS

Comment savoir quand la résistance est usée et à remplacer ?


Lorsqu’une résistance chauffe, elle transforme donc l’e-liquide en vapeur et à terme, cette vaporisation forme un dépôt autour de la résistance, ce qui l’encrasse. Les premiers signes d’une résistance usée sont une vapeur moins chaude et abondante. Votre e-liquide commence à se foncer dans votre clearomiseur. Il devient de plus en plus dur de « tirer » et d’inhaler la vapeur.

L’usure de la résistance dépend également de la composition de l’e-liquide utilisé. En effet, plus la proportion de Glycérine Végétale, contenue dans votre e-liquide, sera importante et plus la résistance s’encrassera vite.

Un gros vapoteur changera environ 1 fois par semaine sa résistance, contre seulement 1 fois par mois pour un petit.




Peut-on entretenir sa résistance ?


Oui, c’est possible mais la procédure est assez compliquée et plutôt recommandée aux bricoleurs. La technique s’appelle le « Dry Burn ». Elle consiste à faire chauffer fortement la résistance pour brûler les résidus déposés dessus. Cela nécessite de démonter soigneusement sa résistance, de retirer certains de ses éléments et de respecter une procédure spécifique avec votre batterie. La technique étant assez complexe, nous vous recommandons de plutôt changer vos résistances usagées par des neuves.

Cependant, vous pouvez nettoyer régulièrement votre résistance à l’eau chaude, afin de la décrasser sur sa partie extérieure. Veillez surtout à bien la sécher avant de la réutiliser.




Comment faire pour augmenter la durée de vie de sa résistance ?


L’essentiel est de surtout respecter des temps de pause de 10 secondes entre chaque inhalations. Ceci permet à la résistance de refroidir et de ne pas surchauffer. La surchauffe est une cause fréquente d’usure prématurée et de casse.




Pourquoi ma résistance ne marche plus ?


Il y a plusieurs causes à ce problème :

  • Votre résistance est cassée. Votre clearomiseur a peut être subi un choc violent, il est tombé par terre par exemple. Le fil résistif à l’intérieur a pu céder avec le choc.

  • Votre résistance est mal vissée sur sa base dans le clearomiseur. Dans ce cas, le bas de la résistance ne vient pas au contact du contacteur de la batterie. La résistance ne reçoit pas d’électricité pour fonctionner.

  • Votre résistance ou clearomiseur fuit. Vérifiez qu’il n’y a pas d’e-liquide sur le contacteur de votre batterie à cause d’une fuite. Si le bas de la résistance, qui fait contact avec votre batterie, baigne dans du e-liquide, celle-ci ne marchera pas bien, voire pas du tout.

  • Un défaut de conception. Il se peut que votre résistance était déjà non fonctionnelle avant votre achat.




Pourquoi ma résistance fuit-elle par le bas du clearomiseur ?


Si ce phénomène se présente, c’est que probablement votre résistance est complètement encrassée. Elle n’arrive plus à retenir l’e-liquide et celui-ci peut couler par sa partie basse. Il faut dans ce cas en remettre une neuve.

Il se peut également que votre résistance soit mal vissée sur sa base, laissant ainsi passer du liquide par le bas.





BOUTIQUE

Matériel et accessoires : e-cigarettes, batteries, mods, clearomiseurs, résistances...
E-liquides Prémiums AVAP et BIO CONCEPT à partir de 4,99€
Echantillons e-liquides 2ml AVAP et BIO CONCEPT à partir de 1€
Nos Bonnes Affaires : Jusqu'à 45% de réduction sur vos e-liquides et e-cigarettes
Qu'est ce qu'une e-cigarette ?
Quels e-liquides choisir ?
Quelle batterie pour e-cigarette choisir ?
Quel clearomiseur choisir ?